La tempête de sable

koksijde-annulé

Toutes les compétitions organisées à Koksijde ce dimanche sont annulées. Les vents violents et les rafales atteignant jusqu’à 150 km/h n’ont pu permettre le maintien de la manche traditionnelle de Coupe du monde proposée sur les côtes de la Mer du Nord. La décision d’abord limitée à la course U19 s’est rapidement étendue aux cyclo-cross U23 et Élite Dames et Hommes par mesure de sécurité. Photo : © Labourés Magazine.

 

Un fait rare

Coupe du monde de cyclo-cross et annulations vont de pairs ces dernières saisons. Mais toutes furent annoncées en amont du jour J, en raison de problèmes économiques insurmontables mentionnés bien avant l’événement. La course masculine à Milan en 2008, l’épreuve suisse programmée à Schmerikon en 2009 et plus récemment les cyclo-cross de Roubaix en 2014 et de Montréal en 2015 sont certaines de ces manches de Coupe du monde ratées. Les annulations liées à divers événements météorologiques sont bien plus rares dans les labourés internationaux, du moins sur le vieux continent. Quelques reports ont ainsi pu être proposés sur le sol américain ces dernières saisons par mesure de sécurité. Les Championnats du monde 2013 organisés à Louisville, Kentucky furent concentrés au dernier moment sur une seule journée de compétitions afin d’anticiper une crue du fleuve Ohio. Les Championnats des États-Unis 2015 parcourus à Austin furent déplacés au lundi à la suite d’intempéries, différentes épreuves UCI américaines ont été annulées ces derniers hivers. La situation reste peu commune en Europe et plus particulièrement en Belgique. Mais les vents violents rencontrés à proximité de Koksijde ce dimanche matin n’ont pu autoriser le maintien de la quatrième manche de Coupe du monde, malgré une baisse des rafales attendue en début d’après-midi et un acte bien évidemment peu évident à prendre mais salué par tous. La décision a été conjointement prise par le comité d’organisation, les autorités locales et des représentants de l’UCI.

 

Une classique annulée, le joker utilisé

Le cyclo-cross de Koksijde avait manqué de peu l’annulation l’an passé, à la lumière de la menace terroriste. L’épreuve avait toutefois été maintenue et s’était déroulée devant un public restreint. La classique indissociable de la planète cyclo-cross ne se disputera donc pas cette saison, pour la première fois depuis 1977. Sven Nys y décrochait l’an passé sa 50e victoire en Coupe du monde et surtout son ultime succès dans les labourés – le 291e. L’ancien double champion du monde reste par conséquent à ce jour le dernier vainqueur du Duinencross. Les dunes n’entraîneront pas une nouvelle distribution des cartes au sein du challenge UCI : la réponse interviendra dans six jours à Zeven. Le Belge Yentl Bekaert et l’Italien Gioele Bertolini, respectivement victorieux chez les juniors et auprès des espoirs à Valkenburg mi-octobre, défendront leur statut de leader en Allemagne : au même titre que Sophie De Boer et Wout van Aert. Le Soudal GP Hasselt remporté ce samedi par Laurens Sweeck fut donc l’unique cyclo-cross UCI positionné en Europe ce week-end ; Koksijde étant la seule manche de Coupe du monde cette saison à ne pas connaître d’organisation concurrente. Certains crossmen ont pu profiter du calme avant la tempête et tester les sections ensablées à la veille d’une épreuve encore disputée le samedi en 2014. La Commission cyclo-cross de l’UCI a établi un calendrier de neuf manches cette saison, afin d’anticiper les annulations rencontrées les saisons précédentes et garantir un programme convenable. Hélas, Koksijde est le joker.

CXSTATS