5

Ne dites plus Bpost Bank Trofee mais DVV Trofee

Wout-van-aert-ronse-cyclephotos

Le Grote Prijs Mario De Clercq accueille ce dimanche la première manche du DVV Verzekeringen Trofee ; nouvelle appellation du Bpost Bank Trofee parcouru en territoire flamand. La série remportée ces deux dernières saisons par le champion du monde Wout van Aert reprend ainsi ses droits à Ronse, où un nouveau duel l’opposant au champion des Pays-Bas Mathieu van der Poel est attendu. Photo : © cyclephotos.

 

Le DVV Verzekeringen Trofee

Créé en 1987, le GVA Trofee encadré par la Gazet van Antwerpen opérait un premier tournant à l’aube de la saison hivernale 2012-2013 : d’un changement de sponsor principal à un nouveau règlement. Le Bpost Bank Trofee inaugurait alors une hiérarchisation inédite dans les labourés. Les classements des quatre dernières éditions du challenge uniquement disputé en région flamande ont effectivement été dressés au temps ; à l’image d’une situation rencontrée en cyclisme sur route. Ce point de règlement est bel et bien conservé cette saison malgré la modification de quelques statuts. Le Bpost Bank Trofee devient le DVV Verzekeringen Trofee. Sept des huit manches de la précédente édition sont maintenues au calendrier : le cyclo-cross de Ronse organisé dimanche, le Koppenbergcross, le Flandriencross situé à Hamme, l’épreuve d’Essen, le Scheldecross d’Anvers, le Cross des As à Loenhout et le GP Sven Nys à Baal en ouverture de l’année 2017. Le cyclo-cross de Lille est enfin réintégré à la série, manche finale en remplacement de Sint-Niklaas occasionnellement labélisé Bpost Bank Trofee l’an dernier. Les bonifications attribuées aux trois premiers coureurs (15, 10 et 5 secondes) durant la deuxième boucle de chaque manche sont maintenues, contrairement à celles proposées avant à l’arrivée des différents rendez-vous. Un classement par équipe est de même intégré au trophée : prenant en compte à chaque fois les trois meilleurs résultats des équipes. Les primes de cette classification annexe seront remises aux associations de leurs choix.

 

Un challenge aux mains de Wout van Aert

Vainqueur à Ronse la saison passée, Wout van Aert reste le principal favori du challenge, malgré le retour de Mathieu van der Poel à Gieten aux avants-postes du peloton international. Cette série est en effet indissociable de l’actuel champion du monde. Wout van Aert décrochait son premier succès d’envergure chez les professionnels à l’occasion du Koppenbergcross 2014 : brillant à d’autres reprises sur les chemins du Bpost Bank Trofee ensuite. Le Belge s’imposait cinq fois, remportait l’édition 2014-2015 avec plus de six minutes de marge sur Kevin Pauwels et reléguait Sven Nys à sept minutes : des écarts dignes d’un classement général d’un Grand Tour ; tout en associant ces premiers exploits professionnels à une saison U23. Les performances de Wout van Aert se sont renouvelées la saison passée en Bpost Bank Trofee, l’une des pierres d’un Grand Chelem rare en cyclo-cross. Vainqueur des cinq premiers rendez-vous et de six des huit manches, Wout van Aert a écrasé toute concurrence dans les chemins d’une série désormais nommée DVV Verzekeringen Trofee. Kevin Pauwels et Sven Nys complétaient là encore le podium : à près de neuf minutes d’un crossman intouchable. Mais le Flamand devra cette saison compter sur l’adversité néerlandaise : Mathieu van der Poel ciblant la série et ses huit rendez-vous contrairement aux deux dernières saisons. Lars van der Haar, Michael Vanthourenhout, Laurens Sweeck et Kevin Pauwels sont les outsiders logiques d’un trophée où un abandon pénalise un crossman de cinq minutes.

 

L’Hotondberg, premier juge de paix

Ronse sera ainsi le théâtre ce dimanche de la première manche du DVV Verzekeringen Trofee, challenge également proposé chez les Espoirs. La classification féminine évolue, la série ainsi nommée IJsboerke Ladies Trophy proposant une grille de prix réévaluée. Seules les épreuves U19 – pourtant labélisées UCI – ne sont pas compilées au sein d’un tableau final. Les regards seront ainsi tournés ce dimanche vers Ronse et son Hotondberg, malgré quelques organisations concurrentes proposées à Gervans en ouverture de la Coupe de France ou en Grande-Bretagne à Derby. Quatre crossmen marquaient le GP Mario De Clercq 2015 : Lars van der Haar, Sven Nys, Kevin Pauwels et Wout van Aert ; un duel final opposant les deux derniers crossmen cités. Le tracé particulièrement vallonné et ses deux ascensions goudronnées finales permettaient à l’actuel champion du monde de définitivement s’isoler et de décrocher un cinquième succès d’affilé dans les labourés. Les derniers hectomètres du circuit du cyclo-cross de Ronse ne peuvent que rappeler ceux proposés à Gieten le week-end dernier en ouverture du Superprestige. Les sections finales sont effectivement favorables au spectacle et aux divers rebondissements : la rivalité entre Wout van Aert et Mathieu van der Poel pouvant s’y exacerber. Mais l’avantage est au champion des Pays-Bas sur les terres du numéro un mondial. Mathieu van der Poel s’est imposé à Meulebeke ce samedi, le champion du monde échouant pour sa part au neuvième rang du Berencross au terme d’une prestation discrète.

 
Les listes de départ sont consultables ici.
 

Photo par cyclephotos. Plus de photos du GP Mario De Clercq 2015 sont disponibles ici.

CXSTATS

5 Comments

  1. Pingback: buy generic cialis
  2. Pingback: top erection pills
  3. Pingback: impotence pills
  4. Pingback: online ed pills
  5. Pingback: sildenafil

Comments are closed.