L’équipe Kwadro-Stannah devient Corendon-Kwadro

Corendon-Kwadro

 

 

 

 

 

Photo : corendon-kwadro.be

 

La structure managée par Marc Herremans change de nom (et de tenue), une issue attendue suite au retrait des labourés du sponsor Stannah. Mais la signature d’une nouvelle recrue ne l’était pas. Un coureur supplémentaire a été effectivement révélé lors de la présentation de l’équipe Corendon-Kwadro ce jeudi. Le Belge Bart Aernouts (14e mondial) quitte AA-Drink et rejoint la formation continentale flamande.


Corendon-Kwadro Cyclocross Team

Corendon, compagnie aérienne low-cost de nationalité turque, devient ainsi partenaire principale de l’équipe exclusivement dédiée à la discipline hivernale ; après le retrait inattendu de Stannah : « Qu’est-ce-que vous voulez ? Avec un nouveau sponsor titre et un leader supplémentaire, nous nous renforçons dès le début de saison. Et ce n’est pas seulement cela. L’an dernier, nous avons connu une crise de croissance. Tous les coureurs étaient nouveaux et se sont préparés et entraînés séparément. Cet été, nous avons créé ce sentiment d’unité autour d’un programme de préparation très agréable », a déclaré Marc Herremans en conférence de presse ce jeudi. L’équipe née en janvier 2013 sous l’impulsion des frères Roodhooft et Adrie van der Poel a bien grandi : de simple filiale de BKCP-Powerplus à structure continentale labélisée UCI.

Deux coureurs incarnaient à ses débuts une équipe belge qui ambitionnait la mondialisation de la discipline hivernale, le Tchèque Radomir Simunek et le Polonais Mariusz Gil. La formation flamande s’est ensuite renforcée en septembre 2013 puis janvier 2014 ; moment où Kwadro-Stannah a accédé au circuit continental et recruté progressivement huit crossmen : le Tchèque Martin Bina, l’Allemand Marcel Meisen, le Suisse Julien Taramarcaz et les Belges Joeri Hofman, Kevin Cant, les frères Sweeck. Quelques déceptions ont néanmoins ponctué la saison 2013-2014, malgré un titre de champion national acquis par Martin Bina. Le Polonais Mariusz Gil n’a d’ailleurs pas été conservé fin février, remettant ainsi en cause les objectifs initiaux d’une telle organisation, comptant désormais quatre « étrangers » pour six flamands après la signature de Bart Aernouts.


Bart Aernouts de retour en Continental

Bart Aernouts portera donc les couleurs de Corendon-Kwadro dès le Steenbergcross d’Erpe-Mere (C2) disputé dimanche, une équipe particulièrement homogène puis cinq coureurs (sur dix) pointent au sein du top 25 UCI. Membre de Rabobank Continental dès ses débuts chez les Espoirs en 2002, Bart Aernouts avait finalement quitté la structure néerlandaise en février 2012 pour AA-Drink, équipe qu’il a représenté ces deux dernières saisons. La formation privée sera uniquement incarnée par Eddy Van IJzendoorn cet hiver. Auteur d’un excellent début de saison l’an dernier, Bart Aernouts avait été en difficulté par la suite et même absent de la sélection belge pour les Championnats du monde ; un changement majeur vu comme un nouveau départ puisque Bart Aernouts évoluera pour la première fois de sa carrière en Belgique : « Pour ma part, je dois dire que je me sens déjà à la maison. Je vais donner le meilleur de moi-même […]. Ce que je vois dans cette équipe me plaît beaucoup : il y a une dizaine de coureurs qui se complètent mutuellement ».

CXSTATS