Mathieu van der Poel avec les pros en Superprestige

 

 

 

 

 

 

Photo : cyclephotos

 

Mathieu van der Poel a tranché. Le champion des Pays-Bas U23 s’alignera aux côtés des professionnels en Superprestige, des espoirs en Coupe du monde et Bpost Bank Trofee. Les organisateurs du cyclo-cross de Gieten ont effectivement confirmé l’inscription de Mathieu van der Poel au départ de la course Élite Hommes.


En Superprestige à 19 ans

Le numéro 8 mondial débutera donc sa saison de cyclo-cross à Gieten, première manche du Superprestige cette année, disputée au nord des Pays-Bas le 5 octobre. Le Néerlandais achèvera sa saison sur route une semaine auparavant à Ponferrada à l’occasion des Championnats du monde U23 sur route. Dès mars 2014, Mathieu van der Poel annonçait en effet rehausser ses ambitions pour la saison suivante, à savoir disputer un challenge en compagnie des professionnels : Superprestige ou Bpost Bank Trofee. Si les règlements permettent une telle incursion, un crossman U23 ne peut effectivement pas s’aligner en Coupe du monde aux côtés des professionnels, en vertu de l’article 5.1.001 du règlement UCI, une norme qui ne concerne pas les autres organisations. Le coureur de la formation BKCP-Powerplus a déjà effectué quelques apparitions remarquées dans la catégorie reine l’hiver dernier : 2e du Soudal Scheldecross d’Anterwerpen et 2e du GP de Ster (à Sint-Niklaas), le Néerlandais s’était imposé en fin de saison à Heerlen (C1), son premier succès professionnel.


Espoirs : une catégorie utile ?

La décision de Mathieu van der Poel pourrait bien relancer un débat présent depuis quelques années déjà en cyclo-cross : la catégorie U23 doit-elle persister ? Cette question a d’ailleurs été reformulée par Mario De Clercq l’an dernier, le directeur sportif de l’équipe Sunweb-Napoleon Games proposant la suppression de cette catégorie à l’exception des manches de Coupe du monde et des Championnats du monde. D’ailleurs, les coureurs U23 détenant un contrat professionnels en Belgique doivent obligatoirement s’aligner au départ de la course Élite Hommes du championnat national, à l’image de Michael Vanthourenhout en janvier dernier, Wout van Aert prochainement. Le numéro 1 actuel Lars van der Haar avait eu pour sa part une dérogation globale, autorisé à rejoindre les professionnels dès sa dernière année U23 (2012-2013) après des résultats exceptionnels obtenus au sein de cette catégorie les deux années précédentes.

Le barème UCI est toutefois favorable aux Espoirs. Ces derniers peuvent engranger un maximum de points au sein de leurs épreuves (en Superprestige et Bpost Bank Trofee notamment), quand les Élites sont limités à six cyclo-cross de classe 1, cinq de classe 2. Mathieu van der Poel et Wout van Aert se sont durablement installés au sein du top 10 UCI. Reste donc à voir si le jeune néerlandais prend ou non la bonne décision. Mathieu van der Poel a certes dominé les débuts de sa première saison chez les Espoirs, après deux années U19 prolifiques, avant de buter sur Michael Vanthourenhout aux Championnats d’Europe puis Wout van Aert à partir de la mi-novembre ; une décision qui devrait être favorable au spectacle dans quelques semaines.

 

Photo par cyclephotos. Retrouvez plus de photos du cyclo-cross de Gieten 2013 ici.

CXSTATS