34

Superprestige #3 : Niels Albert, enfin !

 

Le 10 novembre 2012, Niels Albert dominait le Soudal Jaarmarktcross situé à Niel. Un an plus tard, le sociétaire de la formation BKCP-Powerplus a offert une véritable démonstration aux quelques 20000 spectateurs présents à Hamme-Zogge à l’occasion de la troisième manche du Superprestige 2013-2014, une semaine après la deuxième épreuve disputée à Zonhoven, remportée par le champion du monde Sven Nys. Chez les Juniors, le nouveau champion d’Europe Yannick Peeters s’est facilement imposé, devançant un autre Belge, Thomas Joseph, le leader du challenge. La championne de Grande-Bretagne Nikki Harris obtient sa deuxième victoire cette saison, déjà victorieuse à Ronse (Bpost Bank Trofee #1) sur un circuit une nouvelle fois détérioré par la météo. Si le Bollekescross est habituellement une épreuve très rapide, la pluie s’est invitée cette année durant les jours qui précédent l’épreuve et même lors des derniers tours de la course U23 remportée par Mathieu van der Poel. Le double champion du monde Juniors de la discipline avait une revanche à prendre après sa troisième place aux championnats d’Europe rattrapé seulement dans les derniers tours par Michael Vanthourenhout et Gianni Vermeersch à Mlada Boleslav. Ce dimanche à Hamme-Zogge, l’épreuve des coureurs de moins de 23 ans a été marquée par diffèrentes accélérations de Mathieu van der Poel avant que ne cèdent Wout van Aert et Gianni Vermeersch respectivement deuxième et troisième. Mike Teunissen conserve sa place de leader malgré la casse de son dérailleur lui coûtant des points précieux puisqu’il n’en possède plus que trois d’avance sur le prodige néerlandais.

 

Le départ de la course Elite Hommes – donné exceptionnellement à 15h15 – est marqué une nouvelle fois par le sprint produit par le champion des Pays-Bas Lars van der Haar (Rabobank DT) qui entre en tête sur le circuit devant Kevin Pauwels (Sunweb-Napoleon-Games), Martin Bina (Kwadro-Stannah), Sven Nys (Crelan-KDL). Niels Albert (BKCP-Powerplus) se retrouve dès les premiers mètres tassé contre les barrières, son vélo étant même positionné à contre-sens de la course. Marcel Meisen (Kwadro-Stannah) prend la première place au moment même où Kevin Pauwels, déjà blessé au dos, est victime d’une chute, perdant défitivement toute chance de remporter cette épreuve. Trois hommes s’isolent dans la deuxième partie du circuit sous l’impulsion du champion de Suisse Julien Taramarcaz (BMC Mountainbike) accompagné de Nys et Klaas Vantornout (Sunweb-Napoleon Games) rejoints ensuite par Thijs van Amerongen (AA Drink) et Wietse Bosmans (BKCP-Powerplus). Sur la ligne, ce groupe a neuf secondes d’avance sur un peloton emmené par Philipp Walsleben (BKCP-Powerplus) alors que Niels Albert entame une extraordinaire remontée. Lars van der Haar ne semble pas être dans un grand jour. Il pointe à dix-huit secondes et doit se contenter à l’arrivée de la onzième place. Cassant sa chaîne, Martin Bina abandonne, loin du poste de dépannage. Le Tchèque n’a pas encore confirmé sa deuxième place obtenue le 13 octobre dernier à Ronse. Dans le même temps, le Néerlandais Thijs Al (Telenet-Fidea) doit lui aussi se retirer, suite à un important saignement de nez. Constatant le retour de Philipp Walsleben et de Tom Meeusen (Telenet-Fidea), Sven Nys accélère au passage sur la ligne, Niels Albert n’étant plus qu’à huit secondes après avoir distancé Jim Aernouts (Sunweb) et Niels Wubben (Rabobank DT).

 

Si Thijs van Amerongen exprime des difficultés à suivre le rythme imposé par le champion du monde, Niels Albert, Philipp Walsleben puis Tom Meeusen opèrent la jonction après trois tours. Pour rappel, sept coureurs forment le groupe de tête : Nys, Taramarcaz, Vantornout, Meeusen et trois coureurs de la formation BKCP-Powerplus : Albert, Bosmans et Walsleben. Deuxième du classement général de la Coupe du monde, ce dernier impose le rythme s’isolant même avec son coéquipier Niels Albert. Ainsi, à la mi-course, ce duo détient quelques mètres d’avance sur les poursuivants directs, un écart insuffisant puisqu’ils sont rapidement rejoints. Niels Albert poursuit ses efforts toutefois et imprime un rythme très élevé, fatal à son coéquipier Wietse Bosmans, Tom Meeusen, Julien Taramarcaz et même Philipp Walsleben. Dans un premier temps, Sven Nys et Klaas Vantornout (malgré une petite chute) résistent au coureur de l’équipe BKCP-Powerplus mais cèdent finalement du terrain au passage sur la ligne, à trois tours de l’arrivée et sont relégués à vingt longueurs au terme de la boucle suivante. Niels Albert offre alors une véritable démonstration alors que derrière, Klaas Vantornout doit laisser filer Sven Nys, le champion de Belgique étant victime d’un incident mécanique l’empêchant de poursuivre sur sa machine : la roue arrière de son vélo est brisée suite à un accrochage avec le champion du monde.

 

A la cloche, Sven Nys pointe à vingt-huit secondes. Klaas Vantornout se retrouve quant à lui au-delà de la cinquième place, ayant été doublé par Walsleben, Bosmans, Taramarcaz ou encore son coéquipier Kevin Pauwels le temps qu’il atteigne le poste de matériel. Le champion de Belgique doit ainsi se contenter de la sixième place à l’arrivée. Niels Albert remporte donc la troisième manche du Superprestige. Il laisse ainsi exploser sa joie en franchissant la ligne. Il s’agit en effet de sa première victoire majeure cette saison lui qui n’avait pas levé les bras au mois d’octobre – mais deux fois en septembre (Erpe-Mere et Neerpelt). Sven Nys et Philipp Walsleben complètent le podium. Pour sa première saison chez les professionnels, Wietse Bosmans prend une très belle quatrième place. Le champion de Suisse Julien Taramarcaz obtient quant à lui son premier top 5 de sa carrière en Superprestige le jour même de l’annonce de sa signature chez Kwadro-Stannah, qu’il intégrera en janvier. Au classement général, Sven Nys conserve la première place, ne détenant toutefois que trois points d’avance sur Niels Albert. Les écarts sont importants puisque par exemple le quatrième, Lars van der Haar, est déjà à quatorze points. Notons que Tom Meeusen, victime d’une chute dans l’avant-dernier tour a été contraint à l’abandon, souffrant d’une entorse à la cheville.

 

Les classements complets de la troisième manche du Superprestige sont consultables ici.

 

TOP 15

1. Niels ALBERT (BEL)

2. Sven NYS (BEL)

3. Philipp WALSLEBEN (GER)

4. Wietse BOSMANS (BEL)

5. Julien TARAMARCAZ (SUI)

6. Klaas VANTORNOUT (BEL)

7. Kevin PAUWELS (BEL)

8. Rob PEETERS (BEL)

9. Niels WUBBEN (NED)

10. Thijs VAN AMERONGEN (NED)

11. Lars VAN DER HAAR (NED)

12. Bart AERNOUTS (BEL)

13. Jim AERNOUTS (BEL)

14. Micki VAN EMPEL (NED)

15. Marcel MEISEN (GER)

 

CLASSEMENT GENERAL DU SUPERPRESTIGE APRES TROIS MANCHES (TOP 10)

1. Sven NYS (BEL) : 43pts

2. Niels ALBERT (BEL) : 40pts

3. Klaas VANTORNOUT (BEL) : 38pts

4. Lars VAN DER HAAR (NED) : 29pts

5. Philipp WALSLEBEN (GER) : 27pts

6. Bart AERNOUTS (BEL) : 25pts

7. Tom MEEUSEN (BEL) : 22pts

8. Kevin PAUWELS (BEL) : 21pts

9. Wietse BOSMANS (BEL) : 21pts

10. Rob PEETERS (BEL) : 16pts

 

Prochaine manche : le 17 novembre à Asper-Gavere (BEL)

CXSTATS